m

Documents  Attitude (psychologie) | enregistrements trouvés : 6

     

-A +A

P Q

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 792.8019 V772f 2018

"La danse est une activité qui permet de booster son corps, mais aussi son cerveau. Partant des progrès réalisés par la neurobiologie au cours de ces vingt dernières années, Lucy Vincent nous explique ici en quoi la coordination de mouvements complexes au rythme de la musique stimule nos connexions cérébrales, en même temps qu'elle préserve notre santé et renforce notre etime de soi. Vie sressante, épuisement psychique, trouble de l'humeur, difficultés relationnelles, kilos en trop...: il n'y a guère de problème qui reste insensible à la pratique régulière de la danse!"--P.[4] de la couv.

Comprend une bibliographie.
"La danse est une activité qui permet de booster son corps, mais aussi son cerveau. Partant des progrès réalisés par la neurobiologie au cours de ces vingt dernières années, Lucy Vincent nous explique ici en quoi la coordination de mouvements complexes au rythme de la musique stimule nos connexions cérébrales, en même temps qu'elle préserve notre santé et renforce notre etime de soi. Vie sressante, épuisement psychique, trouble de l'humeur, ...

Perception de soi ; Santé ; Attitude (psychologie) ; Intelligence émotionnelle ; Relation corps-esprit ; Neurologie

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 792.8019 B993L 2017

"Avec la participation d'Olivia Karam"-P. de titre.

"La danse n'est pas simplement un art, c'est une posture, un regard sur soi et sur le monde, c'est un style de vie, une respiration, qui nécessite une grande exigence mais offre surtout une immense satisfaction personnelle. La pratique de la danse est une occasion de mobiliser notre mental pour l'amener à ne plus faire qu'un avec notre corps, un moment privilégié qui nous tire vers la joie, nous élève et nous fait vivre dans l'instant présent en nous replaçant au coeur de nous-mêmes.
En enseignant la danse classique depuis plus de trente ans à des danseurs professionnels de tous horizons, j'ai choisi de transmettre des conseils techniques et un apprentissage pédagogique à mes élèves, mais surtout le respect de leur corps, l'étendue de la force de leur mental et I importance du lâcher-prise et de la bienveillance. C'est ce que j'ai choisi de vous livrer dans cet ouvrage"-P. 4 de la couverture.
"Avec la participation d'Olivia Karam"-P. de titre.

"La danse n'est pas simplement un art, c'est une posture, un regard sur soi et sur le monde, c'est un style de vie, une respiration, qui nécessite une grande exigence mais offre surtout une immense satisfaction personnelle. La pratique de la danse est une occasion de mobiliser notre mental pour l'amener à ne plus faire qu'un avec notre corps, un moment privilégié qui nous tire vers la joie, ...

Perception de soi ; Aspect psychologique ; Attitude (psychologie) ; Intelligence émotionnelle ; Relation corps-esprit

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 370.158 S528p 2009

"L'évolution de la société induit des mutations de plus en plus rapides et engendre ainsi la nécessité de former des individus capables d'une grande adaptabilité. Plusieurs facteurs concourent au développement des capacités d'adaptation tels l'autonomie, la résolution de problèmes, les compétences relationnelles, la confiance en soi, la créativité, celles-ci étant appelées compétences psychosociales. Les résultats de recherches récentes montrent que l'attention portée au développement équilibré de l'enfant et les moyens pédagogiques mis en oeuvre pour l'apprentissage dans les écoles à pédagogie nouvelle potentialisent le développement de ces compétences et des stratégies d'adaptation actives qui sont des éléments fondamentaux de préventon des troubles de santé mentale. La réalisation d'une étude empirique a permis de mettre en avant la meilleure qualité de l'adaptation des étudiants issus d'écoles à pédagogie nouvelle lors de leur arrivée dans l'enseignement supérieur: ils présentent moins de symptômes anxieux et dépressifs, et obtiennent de meilleurs résultats scolaires au cours de la première année. Au vu du taux d'échec et d'abandon universitaire, ces données ouvrent de nouvelles perspectives en termes de prévention des difficultés expérimentées en fin de scolarité. Cet ouvrage apporte ainsi une contribution unique à la compréhension de l'apport des écoles différentes au devenir de leurs élèves. Il s'adresse aux parents désireux de mieux connaître l'intérêt des pédagogies existantes, ainsi qu'aux professionnels, étudiants et chercheurs dans le champ de l'éducation et de la santé mentale (psychologie, science de l'éducation, éducation spécialisée)." -- P. [4] de la couv.

Comprend une bibliographie.
"L'évolution de la société induit des mutations de plus en plus rapides et engendre ainsi la nécessité de former des individus capables d'une grande adaptabilité. Plusieurs facteurs concourent au développement des capacités d'adaptation tels l'autonomie, la résolution de problèmes, les compétences relationnelles, la confiance en soi, la créativité, celles-ci étant appelées compétences psychosociales. Les résultats de recherches récentes montrent ...

Étudiants ; Réalisation de soi ; Pédagogie ; Écoles ; Enseignement supérieur ; Aspect psychologique ; Aspect social ; Attitude (psychologie)

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 370.154 B233t 1997

"Cet ouvrage sur la motivation scolaire est le résultat d'une recherche-action menée dans le cadre du programme PAREA par une équipe multidisciplinaire, sous la direction de Mme Denise Barbeau. Cette recherche-action, faisant suite à une autre recherche qui a obtenu en 1995 le prix du ministre de l'Éducation dans la catégorie recherche scientifique, visait à créer des interventions à l'usage des élèves et des professeurs, interventions qui fourniraient des pistes de réflexion et des stratégies susceptibles d'améliorer différents aspects de la motivation des élèves. Le lecteur trouvera réunies dans ce volume les interventions qui s'adressent plus particulièrement aux professeurs. Un second ouvrage, intitulé 'Sur les chemins de la connaissance', présente les interventions qui s'adressent directement aux élèves."-- P. [4] de la couv.

Comprend des références bibliographiques.
"Cet ouvrage sur la motivation scolaire est le résultat d'une recherche-action menée dans le cadre du programme PAREA par une équipe multidisciplinaire, sous la direction de Mme Denise Barbeau. Cette recherche-action, faisant suite à une autre recherche qui a obtenu en 1995 le prix du ministre de l'Éducation dans la catégorie recherche scientifique, visait à créer des interventions à l'usage des élèves et des professeurs, interventions qui ...

Motivation en éducation ; Psychologie cognitive ; Relations maître-élève ; Pédagogie ; Communication ; Enseignants ; Prise de décision ; Esprit critique ; Mémoire ; Résolution de problème ; Transfert d'apprentissage ; Évaluation en éducation ; Enseignement collégial ; Attitude (psychologie) ; Québec (Province) ; Créativité ; Cognition

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 170 C738b 2010

""Qu'est-ce que je serais heureux si j'étais heureux!"
Cette formule de Woody Allen dit peut-être l'essentiel: que nous sommes séparés du bonheur par l'espérance même qui le poursuit.
La sagesse serait au contraire de vivre pour de bon, au lieu d'espérer vivre. C'est où l'on rencontre les leçons d'Épicure, des stoïciens, de Spinoza, ou en Orient, du Bouddha. Nous n'aurons de bonheur qu'à proportion du désespoir que nous serons capables de traverser. La sagesse est cela même: le bonheur, désespérément." -- P. [4] de la couv.

Comprend des références bibliographiques.
""Qu'est-ce que je serais heureux si j'étais heureux!"
Cette formule de Woody Allen dit peut-être l'essentiel: que nous sommes séparés du bonheur par l'espérance même qui le poursuit.
La sagesse serait au contraire de vivre pour de bon, au lieu d'espérer vivre. C'est où l'on rencontre les leçons d'Épicure, des stoïciens, de Spinoza, ou en Orient, du Bouddha. Nous n'aurons de bonheur qu'à proportion du désespoir que nous serons capables de ...

Philosophie ; Bien-être ; Attitude (psychologie) ; Motivation (psychologie)

... Lire [+]

Z